Lumière Blanche et Chambre noire par Olfactive Studio

La marque Olfactive Studio est la rencontre entre la photographie et la parfumerie. Dans ce concept inédit, les parfumeurs s’inspirent des oeuvres des photographes en vue de créer un parfum qui va capturer l’essence de l’image et créer une expérience sensorielle à partir de la relation entre l’image et le parfum. L’image Lumière blanche par le photographe Massimo Vitali représente une sorte de banquise immaculée où l’eau et le ciel finissent par se confondre dans un blanc éblouissant, à la limite de la saturation.

A partir de cette image, le parfumeur Sidonie Lancesseur a imaginé un parfum original autour de la cardamome, la badiane et la cannelle en notes de tête, l’iris, le lait d’amande et le bois de cashmere en notes de coeur et le cèdre, le santal, la fève tonka et les muscs blancs en notes de fond. Il en résulte un jus lacté étonnant et un accord très intéressant qui part d’une envolée fraîche et épicée, se poursuit dans un développement lacté et crémeux pour finir en un sillage affirmé, chaleureux et sensuel. Pour Chambre noire, Clémence René Bazin nous fait plonger dans la pénombre d’une chambre d’hotel, dans le mystère d’une chambre noire et nous ancre dans l’expectative.Le parfumeur Dorothé Piot va signer un jus ambré, un oriental boisé qui a du corps, un peu fort à porter par une femme à mon goût. Il s’ouvre sur des notes de shinus, également appelé baies roses ou poivrier sauvage. Ensuite, des notes de jasmin, papyrus, violette, encens et de pruneau prennent le relais, pour finir sur des notes de santal, patchouli, musc, vanille et cuir.Les deux parfums, bien que d’inspiration et de créateur différents, ont en commun une aura mystérieuse et intimiste, alternative intéressante aux parfums qu’on peut sentir en parfumerie classique. On peut trouver cette marque à la parfumerie Jovoy à Paris, au prix de 80€ le flacon de 50ml. Enfin, sachez que les photographies sont livrées dans l’étui du parfum, les ayant trouvées suffisamment belles pour les faire encadrer, je ne m’en suis pas privée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s